13 mai 2010

Risotto aux morilles et mascarpone

Cette  recette est le résultat de nombreux essais restés silencieux car...valait mieux réfléchir qu'en parler.

J'ai choisi un riso arborio superfino de chez DALLARI. C'est l'ingrédient de base, il doit être excellent. Et dans ce cas précis figurez-vous que c'est le moins cher de tous! 2,90€ le kilo dans une épicerie italienne.

Vous devez disposer de 45 mn de tranquilité totale pour vous consacrer à votre risotto: c'est une attention incontournable pour un résultat "miamissimo" comme dirait Pique assiette

Le risotto c'est comme les pâtes: ce sont les convives qui doivent l'attendre et pas l'inverse. Alors il suffit de les installer autour de vous avec un verre de ce blanc sec que vous utilisez pour déglacer le risotto et de leur offrir la démonstration!

Assez papoté, passons à la pratique: Une casserole profonde anti-adhésive et une cuillère en bois...

Un verre de riz pour deux personnes

Un demi verre de vin blanc sec et 2 c à s d'huile d'olive

30 g de morilles séchées réhydratées à l'eau tiède

40 g de beurre demi sel

2 c à s de mascarpone

Un demi litre de bouillon de légumes (il y en aura trop mais le reste est à mettre dans une petite bouteille d'eau minérale et ...à congeler bien sûr!)

1 bel oignon frais ou 2 plus petits

50 g de parmesan et poivre du moulin

Commencer par mettre à chauffer l'eau avec une tablette de bouillon aux légumes méditerranéens (où décongelez comme je l'ai fait un demi litre de bouillon de légumes fait maison)

Egoutter les morilles dans une passoire garnie d'un papier absorbant (il va retenir les impuretés, le sable) et garder précieusement l'eau de trempage

Eplucher et émincer l'oignon et faîtes le revenir dans la casserole avec l'huile d'olive, quand il est tendre et transparent ajouter le riz

Mélanger et cuire le riz 2 à 3 mn pour le rendre nacré

Déglacer avec le vin blanc: mélanger et ajouter une louche de bouillon: remuer doucement jusqu'à ce que tout le liquide soit en partie absorbé, en partie évaporé

Faire chauffer l'eau de trempage des morilles avant de la verser dans la casserole:remuer à nouveau comme avec le bouillon jusqu'à absorption complète

Continuer à mouiller le riz avec le bouillon de légumes et cuire pendant 15 mn environ: à ce stade le riz est tendre à l'extérieur et encore croquant à l'intérieur

C'est le moment de "mantecare" c'est à dire d'ajouter beurre et mascarpone, qui à eux deux vont "crémer" le risotto

Les morilles égouttées (en en réservant quelques unes pour la présentation)

La moitié du parmesan

Bien mélanger, cuire encore 3 à 4 mn et éteindre le feu, couvrir en intercalant un torchon entre la casserole et le couvercle et laisser étuver 3 mn...c'est prêt!

Servir dans des assiettes chaudes (heu....pour moi c'est dans la cuve de l'évier avec de l'eau chaude, ou alors ruse suprême, je prévois de faire tourner le lave vaisselle juste avant le repas...ainsi les assiettes sont brulantes...eh oui! tout le monde ne peut pas avoir un tiroir chauffant, n'est-ce pas ma soeur préférée!)

Ajouter les morilles réservées et le parmesan au moment de servir, proposer le moulin à poivre, certains en ajoutent, moi, pas, je préfère garder les arômes subtils du vin blanc, des morilles et du mascarpone...

Ce plat est un régal avec des morilles séchées imaginez-le avec des morilles fraîches...où des cèpes!

Je vous suggère un Crozes Hermitage rouge, ou un Condrieu blanc, avec ce plat, arhhhhh pas facile de choisir...

Osez!

Imprimer la recette

DSC03215

aussitôt dégusté, aussitôt en ligne!

C'est l'eau de trempage des morilles qui donne cette couleur brune au risotto.

Posté par Alannie à 13:00 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
Tags : , ,


Commentaires

  • Hummm! avec des morilles je suis preneuse!!très belle recette!!bisous!!

    Posté par dani, 13 mai 2010 à 14:55
  • très tentant tout ça ! et si vivement raconté !
    Moi aussi je mets mes assiettes dans l'eau chaude
    Avant j'avais un mico-ondes et je mettais un papier absorbant mouillé entre les assiettes et je faisais chauffer 2mn ( selon la puisance de l'appareil )

    Posté par irisa, 15 mai 2010 à 14:03
  • Dès que j'entends le mot "morille" j'accours ! Joli risotto !

    Posté par Maiwenn, 15 mai 2010 à 14:11
  • j'adore !!

    Posté par cecile, 18 mai 2010 à 14:27
  • un vin jaune peut être parfait aussi. le risotto morilles et vin jaune est une façon très franc comtoise de revoir le risotto

    Posté par marie, 19 mai 2010 à 06:37
  • merci Irisa...

    J'aime quand une recette m'est contée, alors j'essaie moi aussi de les rendre attrayantes...
    à bientôt
    Alannie

    Posté par Alannie, 24 mai 2010 à 16:57
  • Oui, Marie...

    Un vin jaune pour sublimer ce risotto...mais alors avec des morilles fraîches! l'excellence appelle l'excellence...
    Alannie

    Posté par Alannie, 24 mai 2010 à 17:05
Nouveau commentaire