04 novembre 2011

Carpaccio de veau à l'italienne

Deux façons d'assaisonner votre carpaccio de veau, soit à l'italienne, soit à la mode "chti"...

Pour 4 assiettes de carpaccio à l'italienne, il vous faut:

400 g de quasi de veau coupés en tranches très fines

4 c à s d'huile d'olive et 1/2 citron

50 g de pignons de pins torréfiés

4 olives noires

Parmesan en copeaux (utilisez votre éplucheur économe)

Fleur de sel, poivre du moulin

Commencer par poivrer et saler le fond des assiettes, déposer les tranches de veau sur chaque assiette, saler et poivrer

Arroser chaque assiette d'une c à s d'huile d'olive parfumée et de quelques gouttes de jus de citron (ou de vinaigre balsamique blanc...ça marche bien aussi)

Répartir les pignons de pins et les copeaux de parmesan

Filmer les assiettes et les mettre au réfrigérateur...sortir les assiettes une demi-heure avant le service pour un feu d'artifice de saveurs!

A la mode "chti", c'est simple, on remplace les pignons grillés par des amandes effilées grillées, le parmesan par de la mimolette mi-vieille en copeaux, le jus de citron par du vinaigre de cidre et hop! une jolie variante pour ce carpaccio de veau !

Osez le veau cru!

Imprimer la recette

Avec des amandes grillées...

DSC04721

DSC04728   à l'italienne....ou à la "ch'ti", c'est comme vous voulez: délicieux!

 Pour accompagner ce plat, une salade de roquette bien sûr

Et dans le verre? Un rosé, pas trop frais: le froid tue les arômes!

Un Bellet par exemple...songez, ce vin est fait avec les cépages "Folle noire" et "Braquet"...tout un programme! un poil de Grenache et de Cinsault, mais ça c'est plus classique pour un vin rosé;

Régalez-vous!

Alannie


Commentaires

  • ce carpaccio de veau à l'air délicieux!
    biz,samia

    Posté par samia, 04 novembre 2011 à 09:58
  • je n'ai encore pas osé le veau cru ... mais c très tentant
    bises

    Posté par cecile en balade, 04 novembre 2011 à 19:49
  • Oser...

    c'est le secret!
    Bonne ballade Cécile
    Alannie

    Posté par Alannie, 04 novembre 2011 à 21:10
Nouveau commentaire