14 juin 2013

Honneur aux filles, aux femmes du monde entier

 Mon  blog est dédié à la cuisine, mais une fois n'est pas coutume: j´adresse ces deux textes à votre cœur et votre sagacité.

Pour commencer ce texte écrit par le Dr Kelly Kanagan, et en suivant un article de l'AFP du 30 mai 2013 sur la situation des femmes en Iran, dans le silence et l'indifférence totale du monde entier!.

Lettre d'un père à sa petite fille (à propos de son futur mari)

Publication: 03/05/2013 09h13

Récemment, ta mère et moi faisions une recherche sur Google. Alors que nous étions en train de taper notre question, Google a proposé une liste des questions les plus posées dans le monde. Et figurait en haut de cette liste celle-ci : "Comment conserver l'intérêt de votre homme".

Cela m'a surpris. J'ai parcouru quelques uns des innombrables articles expliquant comment être sexy et sexuellement active, à quel moment lui apporter une bière plutôt qu'un sandwich, et l'art de lui donner l'impression qu'il est intelligent et meilleur que les autres.

Et je me suis énervé.

Mon trésor, ce n'est pas, ça n'a jamais été, et ce ne sera jamais ton job que de "conserver son intérêt" pour toi.

Mon trésor, ton seul devoir est d'être intimement convaincue - jusque dans cette partie de toi que rien ne peut ébranler - que tu es digne d'intérêt. Et si tu peux te rappeler que tout le monde est aussi digne d'intérêt, tu auras presque tout compris de la vie. Mais je t'en parlerai dans une autre lettre.

Si tu peux ainsi être persuadée de ta valeur, tu seras attirante au sens le plus important du terme : tu attireras un garçon qui sera à la fois capable de s'intéresser à l'autre et qui voudra passer sa vie entière à porter son intérêt sur toi.

Mon trésor, je veux te parler du garçon qui n'a pas besoin qu'on entretienne sa curiosité, parce qu'il sait que tu es intéressante :

Peu m'importe qu'il mette ses coudes à table - du moment qu'il remarque la façon dont ton nez se plisse quand tu souris. Et qu'il ne puisse plus en détacher les yeux.

Peu m'importe s'il ne peut pas faire une partie de golf avec moi, du moment qu'il joue avec les enfants que tu lui feras et qu'il se réjouisse de combien ils te ressemblent, pour le meilleur et pour le pire.

Peu m'importe s'il n'est pas attentif à son portefeuille, du moment qu'il soit attentif à son cœur et que cela le conduit toujours à revenir vers toi.

Peu m'importe s'il est fort, du moment qu'il te donne l'espace de pouvoir exercer la force présente dans ton cœur.

Peu m'importe vraiment pour qui il vote, du moment qu'il se lève tous les matins pour t'élire à une place d'honneur chez vous et à une place de respect dans son cœur.

Peu m'importe sa couleur de peau - du moment qu'il peigne la toile de vos existences avec de la patience, du sacrifice, de la fragilité et de la tendresse.

Peu m'importe qu'il ait été élevé dans telle ou telle religion, ou pas du tout, du moment qu'il ait été élevé dans la valeur du sacré et la reconnaissance que chaque moment de la vie, et chaque moment de la vie avec toi, est profondément sacré.

En définitive, mon trésor, si tu tombes sur un homme comme ça et que lui et moi n'avons rien d'autre en commun, nous partagerons quand même la chose la plus importante : toi.

Parce qu'en définitive, mon trésor, la seule chose que tu devras faire pour "conserver son intérêt" sera être toi.

L'homme qui te trouvera toujours intéressante,
Ton Papa.

flanagan notforreuse

---
Ce post est bien sûr dédié à ma fille, ma petite chérie. Mais je voulais aussi le dédier à d'autres. 
Je l'ai écrit pour ma femme, qui s'est toujours tenue à son sens des valeurs et m'a toujours considérée comme étant l'un de ces "garçons".

Je l'ai écrit pour chaque femme que j'ai rencontrée dans et en dehors de mon cabinet - les femmes qui n'ont jamais connu ces paroles venant d'un père.

Et je l'ai écrit pour la génération des garçons-devenant-des-hommes qui ont besoin qu'on leur rappelle ce qui compte vraiment ; que ma petite fille trouve un compagnon pour la vie dépend du fait qu'au moins l'un d'entre vous comprenne le sens de cette lettre. Je prie pour vous. 
------

Ce post est d'abord paru sur DrKellyFlanagan.com

 

Iran: la lapidation reste dans le code pénal, liberté sur son application

L'Iran a conservé dans son nouveau code pénal la peine de mort par lapidation pour adultère, un châtiment dénoncé par les pays occidentaux, mais le texte consulté jeudi par l'AFP laisse au juge la liberté de décider d'une autre forme d'exécution.

 

 

Commentaire d'Alannie:

Détail croustillant s'il en est: savez-vous comment se déroule une lapidation en Iran?

Et bien les hommes sont enterrés jusqu'à la taille, les femmes jusqu'au cou. Si la personne arrive à se dégager de la terre, pendant la lapidation, sa vie est sauve.

Question subsidiaire: combien de chance a une femme de se dégager sans l'aide de ses bras?

-Aucune! Bonne réponse 


LE 30 MAI AFP 13H46 ET PAS UNE LIGNE, NI UN MOT DANS LES MEDIA: BRAVO!!!

Selon l'article 225 du code pénal révisé, un juge peut modifier la forme de l'exécution d'un condamné "si la possibilité de lapidation n'existe pas", sans autre précision.

Sa décision doit cependant être approuvée par le chef de l'autorité judiciaire.

La révision de cet article, en chantier depuis plusieurs années, a été critiquée par les experts des droits de l'Homme de l'ONU. Le rapporteur spécial sur l'Iran, Ahmed Shaheed, avait estimé en octobre 2012 qu'elle n'empêcherait pas un juge de faire appliquer la sentence. Le groupe d'experts avait également affirmé que l'adultère n'était pas un crime.

Fin avril, un responsable de la Commission parlementaire sur la justice, Hamid Reza Tabatabi, avait affirmé sur le site internet du Parlement qu'"en raison de nombreuses critiques sur la manière dont (la lapidation) était conduite, une autre méthode pour ôter la vie, comme l'exécution, peut être employée".

La lapidation étant inscrite dans la charia (loi islamique),"elle n'a pas été supprimée et le terme reste dans la Loi, mais la manière de la mettre en pratique a été laissée au choix" du juge, avait souligné le porte-parole de la Commission parlementaire, Mohammad Ali Esfanani, à l'agence Mehr. En Iran, les condamnés à mort sont généralement pendus.

Le code pénal iranien avait été modifié après la Révolution islamique de 1979 pour y introduire notamment les peines de lapidation, de coups de fouet ou encore d'amputation. Mais la lapidation a été peu appliquée en Iran où elle a toujours été controversée au sein même du régime. Il n'y a pas de chiffre officiel mais le Comité international contre la lapidation, basé en Allemagne, a fait état de quelque 150 cas entre 1980 et 2010.

Le dernier cas remonte à mars 2009, quand un homme avait été lapidé pour adultère dans la ville de Rasht (nord). Les condamnés dont le corps est partiellement enterré, jusqu'à la taille pour les hommes et les épaules pour les femmes, ont la vie sauve s'ils réussissent à se dégager.

L'affaire Sakineh Mohammadi Ashtiani, condamnée à mort en 2006 pour complicité dans le meurtre de son mari et à la lapidation pour adultère, avait été dénoncée par les pays occidentaux et les organisations de défense des droits de l'Homme. La justice a suspendu son exécution en juillet 2010 pour réexaminer le dossier.

En 2012, plusieurs dignitaires religieux avaient affirmé à l'agence Fars que la peine de lapidation pouvait être remplacée "si le guide religieux estime que son application peut porter préjudice" à l'islam et aux valeurs religieuses.

Le nouveau code pénal a été approuvé le 1er mai par le Conseil des gardiens de la Constitution. Il a été transféré par le président Mahmoud Ahmadinejad à l'autorité judiciaire le 24 mai, ainsi qu'au Journal officiel pour publication.

Mina Ahadi, fondatrice du Comité international contre la lapidation, a dénoncé à l'AFP une loi "médiévale et barbare qui laisse les responsables de la justice faire ce qu'ils veulent".

Elle s'est toutefois félicitée que la loi "a été amendée en raison des pressions internationales", alors que 12 condamnés attendent actuellement leur exécution dans les prisons iraniennes.

J´ai choisi de vous partager la lettre d´un père et cette dépêche de l'AFP, pour nous aider à rester conscients et à nous indigner encore et encore...

 Aujourd'hui samedi 15 Juin:

Elections en Iran: le modéré Hassan Rohani en tête

Par , publié le 15/06/2013 à 05:14, mis à jour à 06:02

Plusieurs heures après la fin du premier tour vendredi, le modéré Hassan Rohani était en tête avec 49,87% des voix, sur 10% des bureaux de vote. Ce religieux de 64 ans, candidat unique des modérés et réformateurs, a remercié dans un communiqué ses partisans qui se sont mobilisés pour "créer cette merveille". 

Il faut toujours garder l'espoir d'un changement...

Beau WE à tous

Alannie

 

 

Posté par Alannie à 08:57 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,


Commentaires

Nouveau commentaire