04 mars 2016

Histoires de charrues et d'assiettes

Agathe et Marie sont les 2 abeilles ouvrières de 28 ans, de ce projet atypique et un peu fou.

La gastronomie française ayant fait son entrée au patrimoine mondial de l'UNESCO, toute initiative qui vise à la promouvoir est à encourager. Ici, ce sont les hommes et les femmes qui produisent ou cuisinent les produits qui sont mis à l'honneur...pas les super stars, célébrités and médiatisés...non, non, des Francis et ses poules noires du Berry ( ou comment on passe de EDF au poulailler), le citrouillat de Sylvie ou l'huile de noix de Sébastien.

Voici extrait du site Ulule, le pitch du projet. 

"Deux agronomes cuisinières à la découverte des acteurs du patrimoine culinaire du Berry, de Cornouaille bretonne et de Picardie !

Pourquoi ce projet?

Parce que nous pensons que contribuer à son patrimoine culinaire est l’affaire de tous, nous avons imaginé ce projet qui nous permet d'allier plaisir personnel et intérêt collectif.

Car au-delà du plaisir des discussions et dégustations culinaires que nous offrira ce projet, nous le voyons comme :

  • un moyen de valoriser les régions, par le biais de leur patrimoine culinaire, en dehors de leurs frontières comme sur le territoire même, en participant à des événements locaux, et en amenant les habitants à réfléchir à la richesse de leur patrimoine.
  • un moyen de replacer l’homme au centre de son patrimoine culinaire, et de réaffirmer que faire vivre son patrimoine culinaire est l’affaire de tous, amateurs comme professionnels, jeunes comme vieux...
  • une manière  de lier la production agricole au patrimoine alimentaire, en rappelant que le patrimoine culinaire et l’agriculture d’un territoire se sont mutuellement influencés au cours de l’histoire, et sont intimement liés.

Pourquoi ces régions là?

Comment choisir seulement trois régions parmi tous les terroirs qui existent en France ? Notre choix a évidemment une part de subjectivité, beaucoup d'affectif... et un fond de réflexion scientifique !

Pourquoi la Cornouaille bretonne ?

Parce qu'il y fait beau plusieurs fois par jour, qu'il y a la mer, le vent, et des racines bretonnes chez l'une d'entre nous !

Mais aussi parce que c'est une région où le patrimoine culinaire est très lié au développement agro-industriel de la Bretagne. Au-delà du cidre et du kouign-amann, nous découvrirons certainement d'autres délices plus méconnus !

Pourquoi la Picardie ?

Parce qu'il y a des paysages magnifiques, de la bonne bière, qu'on y connait de très chouette jeunes agriculteurs/trices...

Mais aussi parce que l'évocation d'un patrimoine culinaire picard peut en rendre certains... un peu perplexes ! Nous souhaitons vous faire redécouvrir des plats typiques, et montrer que la Picardie aussi a son patrimoine culinaire !

Pourquoi le Berry ?

Parce qu'on ne connaissait pas du tout la région, que le vin y est fruité, qu'il y a des chèvres et du fromage, et que les parisiens ne savent pas où c'est...

Mais aussi parce que derrière les traditions fromagères et vinicoles assez reconnues, il existe une multitude de recettes traditionnelles moins connues mais toujours très ancrées dans les habitudes familiales locales. Les mettre en valeur, voilà notre défi !

 Amies depuis près de dix ans, nous avons suivi la même formation d’ingénieures agronomes.

Toutes les deux passionnées par la cuisine, nous avons choisi, après quatre ans passés à travailler pour le monde agricole, de concevoir un projet qui nous ressemble, en faisant le lien entre la production agricole et la cuisine.


Commentaires

  • Merci Annie pour ce joli billet !

    Posté par gatouh, 05 mars 2016 à 10:15
Nouveau commentaire