10 octobre 2014

L'Assassin

Découvert sur le blog de Bernard, ce gâteau nommé l'Assassin m'a tout d'abord laissée perplexe, puis intriguée...très peu de farine, un bon chocolat noir et ce caramel magique qui ne cristalise pas quand on le verse sur les oeufs...hum hum, je vais voir ça de plus près.

Inspiré du Fondant Baulois, dont vous trouverez la recette chez Over-cookée, Bernard a gardé l'esprit de ce gâteau mais il a innové dans la préparation et simplifié la cuisson.

Les points forts de ce dessert: il se prépare la veille de la dégustation ( hop, ça c'est fait!), la liste des ingrédients se trouve forcément dans votre placard, sa texture est exceptionnelle.

 

IMG_3004

 

Les ingrédients:

250 g de sucre blanc et 50g d'eau

100 g de beurre demi-sel et 50 g de beurre doux ( ça, c'est mon mélange à moi pour une touche salée qui équilibre juste le sucre...en fait cela dépend de la qualité de votre beurre demi-sel...le mien aux cristaux de sel de guérande est costaud).

180 g d'oeufs (3 gros  ou 4 plus petits...il faut les battre et peser...et oui, la précision est la clé de la réussite)

10 g de farine

125 g de chocolat Caraïbe à 66% de cacao

La préparation...ultra simple:

Préchauffer le four à 155°C

Faire fondre le chocolat au bain Marie.

Mettre les oeufs dans la cuve du batteur avec les 10 g de farine, fouetter pour incorporer de l'air.

Préparer le caramel blond avec le sucre et l'eau. quand il est bien blond, mais pas plus...attention , on surveille...pas de blague...on incorpore le beurre en petits cubes et on mélange bien pour le faire fondre.

Il ne reste plus qu'à verser sans attendre le caramel directement dans le bol du batteur, tout en continuant à fouetter.

L'appareil devient brun clair, c'est déjà très tentant...et le caramel ne cristalise pas...

IMG_3002

puis, incorporer le chocolat fondu. Bien mélanger, STOP! c'est prêt.

Chemiser un petit moule à bords hauts de 15 cm de diamètre, avec du papier sulfurisé (le fond ET le bord), verser la préparation et enfourner pour 50 minutes en baissant le four à 145°C.

Le gâteau a gonflé, il va retomber en refroidissant à température ambiante : c'est normal. Mettre au frais, pour 24 heures et sortir le gâteau 30 mn avant la dégustation.

Il mérite largement son nom...l'Assassin est une tuerie!. Il faut découvrir ce goût superbement équilibré de chocolat et caramel: c'est simple mais redoutablement efficace, merci Bernard!.

IMG_3003

Photo après refroidissement et dégustation...demain au bord du lac Léman!

Osez faire entrer l'assassin dans votre cuisine...tan tantan!

 

Posté par Alannie à 02:20 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , ,


Commentaires

    Il est dans mes favoris depuis que Bernard l'a publié; merci pour la piqûre de rappel!!!

    Posté par Michèle, 11 octobre 2014 à 05:45
  • il faut absolument que je le teste! il a l'air à tomber! miam!

    Posté par poupougnette, 23 octobre 2014 à 14:54
    • Bonjour Poupougnette! je ne crois pas t’avoir déjà croisée sur mon blog: merci pour ta visite!
      Oui, c’est exactement ça, pourvu que tu respectes la qualité du chocolat et la dimension du moule : c’est géant! ce bernard il est fort!
      bise
      Alannie
      Annie Canut
      recettealannie@orange.fr

      Posté par Alannie, 24 octobre 2014 à 10:58
Nouveau commentaire