31 octobre 2008

La saga Macarons

C'est par et grâce aux macarons que j'ai mis un pied dans la blogosphère, il y a un peu plus d'un an.

Lors d'un séjour à Paris, hébergée chez mon amie Chantal, qui habite le 15 e, je suis allée acheter quelques uns de ces petits bijoux que sont les macarons de Pierre Hermé.

Quelle émotion, quel plaisir, quelles surprises...intensité des saveurs, soin extrême dans la réalisation, chaque macaron est un voyage à lui tout seul. La vanille m'a emportée bien loin de Paris. L'huile d'olive à fait chanter les cigales dans ma tête. La rose m'a bouleversée.

Je n'ai eu de cesse en rentrant chez moi, que de chercher sur le net tout ce qui pouvait m'apprendre la technique des macarons.A ce stade, ma rencontre du site de Mercotte était inévitable. De Mercotte à l'école du grand chocolat qui organise des stages "macarons", il n'y a pour moi, qui habite en Isère, qu'un petit pas d'une heure et demi de voiture.

Ce stage "macarons d'été" m'a permis de découvrir les astuces nombreuses et les tours de main qui permettent d'approcher le succès.

Je dis bien "approcher", car après mon stage, je ne les ai jamais aussi bien...ratés!

Mais le cours est très pointu et donne des clés pour analyser l'échec. A partir de là, les progrès ont été réguliers.

Je vous écris ce dimanche 26 octobre, juste après avoir terminé la confection de "macarons pralinés à l'ancienne", dont j'ai suivi la recette à la lettre dans le dernier livre de Pierre Hermé. Rien que le parfum du praliné et les quelques bouts de doigts léchés, laissent espérer un orgasme des papilles pour demain, c'est sûr!( la photo sera en ligne dès demain).

Vous aurez compris je pense, que je ne vais pas vous proposer une énième version de " mes macarons petit Patapon". Mercotte et Marina de pure gourmandise ont réalisé l'une et l'autre un travail considérable et très pédagogique. Ce qui, en matière de macarons est un tour de force, car ces "diablotins", comme les appelle Julie, pâtissière es-macarons chez Valrhona, requièrent une technicité et une rigueur importantes.

Je me contenterai, pour ma part de vous faire découvrir mes confections en photos et vous donnerai mes recettes de ganaches inventées au cours des fournées successives.

J'ai entendu hier à la maison la phrase suivante" tiens, ça fait longtemps que l'on n'a pas eu de macarons...", celà faisait exactement 15 jours!. Un seul week-end sans macarons et la petite phrase fuse.

Comme j'ai acheté le livre de P.Hermé cette semaine, une première application s'imposait.

Aujourd'hui je peux offrir des macarons, joliment couchés dans de belles boîtes dorées trouvées chez Girard et Roux à Grenoble.

Surprendre, faire plaisir sont deux drogues douces et épanouissantes.

En ce début d'automne, je mets avec bonheur le deuxième pied dans l'océan des blogs de cuisine, et vous propose de découvrir "les recettes à l'Annie"... bienvenue à vous.

Vos observations, réactions et commentaires sont les bienvenus.

( Chose promise...photos dans album "Mignardises")

Osez!

Je ne résiste pas au plaisir de vous présenter mes macarons pistache et citron.

DSC01704


Posté par Alannie à 12:00 - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , ,


Commentaires

  • Et hop ! Un de plus dans ma liste des blogs à consulter régulièrement !
    Présentation claire et soignée, des macarons, des recettes à réaliser au Vorwerk, il a tout pour me plaire. Cerise sur le gâteau : il m'a permis de découvrir le site de Marina...
    Bonne continuation !

    Posté par Françoise, 04 novembre 2008 à 13:29
Nouveau commentaire